18 VTT Sournia – Bélesta

Toujours avec nous sur les chemins? Nous vous proposons un départ matinal devant la Mairie de Sournia pour arriver après une trentaine de kilomètres à Bélesta

Lire la suite…

Le détail sur IGN Rando

La carte et le dénivelé

Télécharger le fichier GPX

Télécharger le PDF

L'étape en vidéo

Note d'étape

Vous prendrez rapidement la route de Prades avec la D619 puis suivrez la D67 en tournant à gauche. Vous arriverez à Campoussy où l’étymologie a vu des ours et où Henri Salvayre a trouvé de l’eau. Votre expérience des cartes vous a fait remarquer le dolmen de la Font de L’Arca. Libre à vous d’y arriver. Il est facile d’accès à partir de ce charmant petit village.
Notre chemin, maintenant de terre, vous fera passer par le château médiéval de Palme, interdit d’accès et la chapelle Saint Just, plus accueillante.
Passé le lieu dit le Débat sous le col de Guers frontalier entre le Conflent et les Fenouillèdes, France et Aragon d’autres temps, vous arriverez au dolmen dit de la Mort de l’Eguassier. A deux ou trois cents mètres en contrebas en suivant la large piste, à droite dans la forêt, se cache dans le talweg un beau menhir. Nous avons contribué à dresser un petit cairn à droite sur votre chemin de descente. Vous trouverez le menhir à une cinquantaine de mètres sous un grand cèdre. Soyez attentifs.
Si vous nous suivez toujours, nous vous emmenons jusqu’à Sequières dont la graphie peut changer sans trop s’éloigner de celle que nous donnons. C’est un vieux château aragonais passé sous souveraineté française, dans un lieu qui fut postérieurement dépeuplé, certainement par le brigandage des compagnies de Dugesclin et d’autres encore à l’époque de la guerre des deux Pierre, en pleine guerre de cent ans et de ses rebondissements. La dureté de l’épidémie de peste dans la région a certainement incité les survivants à trouver refuge ailleurs. Restent les demoiselles et une église romane qui ne demande qu’à être restaurée ou au moins sauvegardée. Prudence si vous y entrez.
En suivant notre trace, peut-être serez-vous surpris par quelques Alpagas à la fourrure épaisse ou rasés de près. Ils vous inviteront dans les Andes quelques instants pour un dépaysement total.
Vous arriverez à Trévillach (sauf si vous décidez de passer la nuit à Marcevol avec le souvenir de l’Ordre canonial régulier du Saint Sépulcre pour partir vers d’autres découvertes de l’autre coté du col de Guers).
A Trévillach vous pouvez toujours passer par la fontaine et son platane pour vous rafraîchir. Nous y faisons de temps en temps une pause entre deux grillades, quand c’est autorisé, pour faire le point pour notre association .
Pour la suite, rendez-vous à Bélesta où vous ferez étape. Les hébergements ne manquent pas mais comme toujours, pensez à réserver. Les tables peuvent y être bonnes, le fromage crémeux, et le vin généreux. Prudence vous qui roulez! Nombreuses découvertes en perspective de la grotte du néolithique aux arcs outrepassés, des dolmens aux bornes frontalières et de là aux moulins qui vous donneront envie de rester dans la fraîcheur de la vallée de la Crabayrisse ou dans la cabane de l’Antéchrist. Ne manquez pas le musée qui met en valeur le patrimoine local, du château médiéval aux inventions de Françoise Claustre. Demandez une visite guidée

Etape précédente
Etape précédente
Choisir l'étape
Etape suivante
Etape suivante

Laisser un commentaire